Séjour actif et gourmand en route vers Tadoussac

with Pas de commentaire

Toujours pendant cet été spécial de 2020, nous avons décidé de prendre un bloc de quelques journées de congé pour aller explorer l’autre rive du Saint-Laurent. Après 3 jours d’aventures entre Lévis et Kamouraska, nous sommes parties vers Baie-Saint-Paul, jusqu’aux Escoumins, en passant par Tadoussac. Voici l’itinéraire de notre séjour, ainsi que tous les endroits que nous avons découverts, afin de vous inspirer dans vos prochaines sorties.

Notez bien que toutes les règles sanitaires et de distanciation en vigueur ont été respectées lors de ce séjour.



Jour 1 – Samedi, 5 septembre 2020

Attraits principaux :
  • Ville de Baie-Saint-Paul
  • Laiterie Charlevoix
  • Camping de la Chute Fraser

C’est l’heure du grand départ ! On a voyagé jusqu’à Québec quelques jours plus tôt, nous avions donc déjà arrêté aux attraits qu’on voulait voir en chemin. Le temps gris et le trafic plus dense qu’à l’habitude nous rappellent qu’on commence notre escapade pendant le week-end de la fête du Travail. Nous sommes bien heureuses de finalement nous trouver à Baie-Saint-Paul. Malheureusement pour nous, la ville complète est bondée alors on décide d’arrêter uniquement à la Laiterie Charlevoix et de s’attarder seulement au retour.  

Hébergement

En arrivant à La Malbaie, on se dirige directement au camping de la chute Fraser pour s’installer. L’endroit nous plaît puisqu’on a choisi un bon emplacement. On se trouve dans le fond complètement, bien tranquilles. Le soleil veut percer, mais il pleut tout en même temps, nous décidons alors d’aller nous promener en ville. On se retrouve à la Jetée, un quai en pierre où l’on a de magnifiques points de vue et où les pêcheurs se rassemblent. Le temps incertain nous permet de prendre de magnifiques photos. 


Jour 2 – Dimanche, 6 septembre 2020

Attraits principaux

On se fait de bonnes crêpes pour bien commencé la journée et on se met en route pour visiter tout ce qui se trouve entre La Malbaie et Baie-des-Rochers. Notre premier arrêt se situe au Port de Cap-à-l’Aigle. Le temps est ensoleillé et on regarde les voiliers s’éloigner. Rendue au quai de Port-au-Persil, la température tourne complètement et jouera au yo-yo ainsi pendant toute la journée. Heureusement, on a le temps d’en profiter un peu. Pour le lunch, on s’arrête à la Halte municipale de Saint-Siméon. 

Randonnée

Bien que nos yeux sont déjà satisfaits des paysages qu’on a admirés aujourd’hui, il nous reste la randonnée qu’on s’apprête à faire à Baie-des-Rochers. La piste nous guide à travers la forêt, longeant le bord de l’eau par moment, pour nous mener à une plage spectaculaire, où quelques personnes décident d’y établir campement pour la nuit. Tous les détails de la boucle de l’Anse-de-Sable se trouvent dans cet article. Pour clore la journée, on s’arrête à la Fromagerie Saint-Fidèle pour un cornet avec de la crème glacée faite maison. Miam !

Cliquez sur ce lien pour le détail de notre randonnée jusqu’à l’Anse-de-Sable à Baie-des-Rochers (Charlevoix).


Jour 3 – Lundi, 7 septembre 2020

Attraits principaux
  • Phare et centre d’interprétation de Pointe-Noire
  • Traversier de Baie-Saint-Catherine / Tadoussac
  • Centre d’interprétation des Escoumins
  • Pointe de la Croix
  • Kiboikoi, café bar culturel
  • Camping Bon-Désir

En quittant le site pour de bon, on en profite pour visiter la fameuse chute. Elle est bien plus impressionnante que ce à quoi on s’attendait. On observe également la ville de La Malbaie pour une dernière fois à partir de plusieurs points de vue. C’est définitivement un bel endroit ! 

Enfin, c’est le grand jour tant attendu où on souhaite bien admirer nos premières baleines du voyage. En route vers Tadoussac, on arrête d’abord au Centre d’interprétation et d’observation de Pointe-Noire. L’employée nous explique les types de mammifères marins qu’on peut apercevoir, mais malheureusement pour nous, aucun d’eux ne vient dire bonjour. L’endroit est quand même fort agréable et on en profite un peu avant d’embarquer sur le traversier qui se trouve à quelques mètres du phare. 

Direction les Escoumins

Le long week-end se termine pour plusieurs et la file pour le retour se poursuit sur plusieurs kilomètres. On décide alors de remettre notre visite de Tadoussac au lendemain. On continue plutôt notre route vers Grandes-Bergeronnes en arrêtant à la halte (entrée de la ville) pour casser la croûte. Prochaine destination : le Centre de découverte du milieu marin — Les Escoumins. Nous espérons que l’observation sera meilleure cette fois-ci. Quel bel endroit ! C’est certainement un de nos plus grands coups de cœur du voyage, en plus de pouvoir y observer nos premiers mammifères marins. On reste figée d’admiration pendant plus d’une heure, avant qu’il pleuve à nouveau. 

Repos et camping

À ce moment-là, on décide de poursuivre notre route tranquillement pour se rendre à la Pointe de la Croix. Juste en face de cet endroit, face au fleuve, on y découvre un petit café bar chaleureux avec une belle variété de bières de microbrasseries. Finalement, le temps est venu d’aller établir notre campement au Camping Bon-Désir. L’accueil n’est pas du tout sympathique, mais le site est tellement bien situé, directement sur la côte, qu’on oublie cet épisode assez rapidement. Les terrains sont en pente et il nous prend un certain temps avant de s’installer, mais une fois fait, on souhaiterait ne plus jamais bouger. 


Jour 4 – Mardi, 8 septembre 2020

Attraits principaux
  • Café Bohème, hôtel et plage de Tadoussac
  • Centre d’interprétation des mammifères marins
  • Pointe de l’Islet
  • Microbrasserie de Tadoussac
  • Pointe Rouge et Belvédère des Dunes
  • Centre d’observation de Cap du Bon-Désir

C’est au son des vagues et avec un magnifique lever de soleil qu’on se réveille ce mardi-là. On se reprend pour la veille et on se dirige aussitôt pour explorer le clou du voyage : Tadoussac. On commence par un bon café au Café Bohème. Ensuite, on visite les alentours à pied en passant devant le grand hôtel, la plage et on se ramasse finalement au Centre d’interprétation des mammifères marins. L’exposition en place est très intéressante. En sortant, on trouve une entrée de sentier et on décide de s’y aventurer. Celui-ci nous mène directement à la Pointe de L’Islet, un immense cap rocheux qui nous permet d’observer plusieurs baleines et bélugas de très près. En quittant le parcours, on se retrouve à la marina, d’où partent les nombreux tours de bateaux. 

Encore plus de choses à voir

L’heure du dîner a sonné, alors on commande une bonne bière à la microbrasserie de Tadoussac. On revient ensuite sur nos pas pour rejoindre la voiture. On fait un petit arrêt à Pointe-Rouge, avant d’aller voir les fameuses Dunes dont tout le monde parle. Un peu fatiguée, on décide de ne pas se rendre jusqu’en bas, mais déjà de haut, on est très impressionnées. 

La journée tire bientôt à sa fin, on fait donc un dernier petit arrêt au Centre d’observation du Cap de Bon-Désir. L’endroit est tout aussi magnifique que les autres lieux semblables, mais on doit marcher 10-15 minutes pour s’y rendre, ce qui coupe dans notre temps avant la fermeture. On passe une dernière belle soirée au camping, en se promettant de revenir dans les prochaines années au même endroit. 


Jour 5 – Mercredi, 9 septembre 2020

Attraits principaux
  • Miellerie du Cratère de Charlevoix
  • Alpagas de Charlevoix
  • Chocolaterie Cynthia
  • Microbrasserie Charlevoix (boutique et visites)
  • Le Saint-Pub – Microbrasserie Charlevoix

Petite journée maussade pour le retour. Il pleut et une urgence familiale nous oblige à nous dépêcher. J’ai tout de même ajouté les adresses qu’on avait notées et qu’on voulait visiter. La miellerie était malheureusement fermée cette journée-là, alors on s’est débrouillé pour trouver leurs produits à Baie-Saint-Paul dans une boutique. On s’est arrêtées à quelques points de vue également le long de la route, pour espionner la ville du haut de la colline. 

En bref, on a adoré ce petit voyage. Le fait de pouvoir observer les baleines à partir des nombreux caps rocheux était un grand plus, surtout pour les gens avec le mal de mer qui ne souhaitent pas nécessairement prendre le bateau. D’ailleurs, en Nouvelle-Écosse, nous n’avions pas eu de chance même à bord d’une embarcation. La randonnée de l’Anse-de-Sable, le Camping de Bon-Désir, le centre d’observation Les Escoumins, ainsi que notre belle journée à visiter Tadoussac auront toute étés nos coups de cœur du voyage. Vous pourriez ajouter une petite escapade à la baie de Sainte-Marguerite et/ou au Parc national des Grands-Jardins/Hautes-Gorges tant qu’à explorer le coin. Ça sera pour la prochaine fois de notre côté. 🙂


N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions pour organiser votre voyage. Vous trouverez tous les attraits sur la carte interactive au début de l’article.

error: Content is protected !!