Récit de voyage – Nouvelle-Écosse 2019 – Partie 2

with Pas de commentaire

Voici la deuxième partie de notre voyage en Nouvelle-Écosse. Cette année, on souhaitait faire un mélange de road trip, montagnes et plages, d’où notre choix pour cette belle province. Dans cette partie, vous découvrirez les sentiers que nous avons eu la chance de parcourir sur l’Île du Cap-Breton. Nous avons également roulé le long du littoral acadien du Nouveau-Brunswick, pour terminer notre voyage dans le parc national de la Gaspésie. 


Jour 7 – 16 août 2019

  • Départ : Camping de la plage d’Ingonish – Parcs Canada
  • Arrêt 1 : Randonnée sur Franey Mountain
  • Arrêt 2 : Randonnée sur Middle Head Trail
  • Arrivée : Camping de la plage d’Ingonish – Parcs Canada
  • Kilométrage : 15 km

Ce matin-là, le coq a chanté relativement tôt et c’est pourquoi nous sommes les premières en ligne au stationnement de Franey Mountain. Le récit complet de cette randonnée se trouve juste ici. Trois heures plus tard, nous sommes de retour à notre point de départ avec de merveilleux paysages en tête. 

Cliquez sur ces liens pour le détail de notre randonnée sur Franey Mountain ou sur Middle Head Trail en Nouvelle-Écosse.

Ensuite, le temps s’est tranquillement assombri. On s’est dirigé vers notre emplacement de camping pour dîner et on a fait un petit saut à la plage pour… dormir. C’est dur voyager ! Après avoir retrouvé un peu d’énergie, on s’est rendu au début du deuxième sentier pour la journée : Middle Head Trail. La marche n’était ni très longue, ni très difficile, mais les points de vue étaient magnifiques. Nous sommes finalement revenues au camping avec notre plus petit kilométrage quotidien en voiture du voyage : 15 km ! Quelle belle journée de randonnée en Nouvelle-Écosse ! 


Jour 8 – 17 août 2019

  • Départ : Camping de la plage d’Ingonish – Parcs Canada
  • Premier arrêt : Black Brook Cove Beach
  • Deuxième arrêt : Village de Neil Harbour
  • Arrêt 3 : Randonnée sur Kauzmann trail
  • Arrêt 4 : Souper au Rusty Anchor Restaurant
  • Arrivée : Marina de Pleasant Bay
  • Kilométrage : 131 km

Cette journée-là, nous avons continué notre aventure sur la fameuse Cabot Trail. Cette route panoramique de 300 km attire énormément de visiteurs par année pour sa beauté. De plus, de nombreux attraits se trouvent en travers de son chemin, ce qui donne envie aux gens d’y rester pour un plus long séjour. Lors de notre départ du camping à Ingonish, nous sommes arrêtées à la plage Black Brook Cove. Cette petite plage est située dans une baie côtière. En explorant les environs, nous avons même découvert une belle chute tout au bout de celle-ci. 

Cliquez sur ce lien pour le détail complet de notre randonnée sur Kauzmann Trail en Nouvelle-Écosse.

On s’arrête ensuite dans le petit village de pêcheurs de Neil Harbour, avant de bifurquer un peu hors de la Cabot trail pour rejoindre notre troisième randonnée : Kauzmann. L’aventure ne comprend pas seulement le sentier, mais bien la route pour y aller également. Une fois terminé, on décide de ne pas se rendre à Meat Cove (point le plus au nord de la Nouvelle-Écosse), même si ça semble être une magnifique place. On continue donc notre chemin jusqu’au village de Pleasant Bay, en arrêtant au Rusty Anchor pour déguster des moules et un mac and cheese au homard. En cherchant un endroit pour dormir, on passe par la marina et on aperçoit plusieurs véhicules récréatifs stationnés. La plage est magnifique et on décide donc de s’arrêter pour la nuit. 


Jour 9 – 18 août 2019

  • Départ : Marina de Pleasant Bay
  • Premier arrêt : Tour de bateau avec Guaranteed Whales (!)
  • Arrêt 2 : Ville de Chéticamp et phare de la Pointe Enragée
  • Arrêt 3 : Randonnée sur le Buttereau
  • Arrivée : Camping de Chéticamp – Parcs Canada
  • Kilométrage : 130 km

En se réveillant à la marina, le temps est gris, mais on se trouve directement sur le quai de départ de plusieurs expéditions de bateaux pour l’observation de baleine. On décide d’embarquer avec Guaranteed Whales pour une heure trente d’aventure. La température empire au fur et à mesure, les vagues sont grosses et la mer agitée. On n’aperçoit donc pas de baleines, mais on croise tout de même quelques phoques qui nous saluent. Tous un peu déçus, on nous rembourse une petite partie de notre escapade. On continue notre route pour se rendre à Chéticamp. La pluie est de plus en plus forte donc on se promène en voiture et on se dirige vers le phare de la Pointe Enragée qu’on peut observer de loin seulement. Plus tard, la pluie arrête et on s’aventure sur le sentier du Buttereau. Finalement, on termine la journée au camping de Chéticamp. 

Cliquez sur ce lien pour le détail complet de notre randonnée sur le Buttereau en Nouvelle-Écosse.


Jour 10 – 19 août 2019

  • Départ : Camping de Chéticamp – Parcs Canada
  • Arrêt 1 : Randonnée sur le Skyline Trail
  • Arrêt 2 : Plage d’Inverness
  • Arrivée : Halte routière / rando à Troy
  • Kilométrage : 200 km

À notre réveil, nous sommes très heureuses de voir que la pluie s’est arrêtée. À défaut de ne pas avoir marché le long du sentier Skyline Trail la veille au coucher de soleil, on se dirige vers celui-ci à ce moment-là. Ce fut une très belle expérience, malgré l’achalandage. C’est ainsi que notre escapade se termine sur le Cabot Trail puisqu’on s’enligne maintenant vers Inverness. On décide qu’une pause à la plage est de mise et on y passe un moment agréable. D’un côté, le ciel est dégagé et ensoleiller, de l’autre, les nuages semblent enragés et la tempête passe juste à côté, sans jamais nous atteindre. On s’arrête dans une halte routière au coucher de soleil pour le souper et nous terminons notre journée dans un stationnement sur le bord d’une piste cyclable tout près de Troy. 

Cliquez sur ce lien pour le détail complet de notre randonnée sur le Skyline trail.


Jour 11 – 20 août 2019

  • Départ : Halte routière / rando à Troy
  • Premier arrêt : Fin de notre grand tour de l’Île du Cap-Breton
  • Arrêt 2 : Tatamagouche Brewery (Nouvelle-Écosse)
  • Arrêt 3 : Shédiac (Nouveau-Brunswick)
  • Arrivée : Camping de Bouctouche Baie
  • Kilométrage : 480 km

Le temps est venu de quitter l’île du Cap-Breton, laissant derrière nous de magnifiques souvenirs. On se dirige tranquillement vers le Nouveau-Brunswick, mais en chemin, on ne manque pas d’arrêter à la microbrasserie de Tatamagouche. L’ambiance est très agréable et la variété de bière saura satisfaire les goûts de chacun. Nous quittons finalement la Nouvelle-Écosse et puisqu’il nous reste quelques jours devant nous, on décide d’emprunter la route du littoral acadien afin de visiter les belles plages chaudes du coin. Notre premier stop se trouve à Shédiac, et on ne manque pas de se faire prendre en photo avec le homard géant, emblème de la ville. Ensuite, on s’arrête pour la nuit à Bouctouche, dans le camping du nom de Bouctouche Baie où on profite de la piscine. Les emplacements sans service se trouvent dans la forêt, entourée de grands arbres. On a adoré. 


Jour 12 – 21 août 2019

  • Départ : Camping de Bouctouche Baie
  • Premier arrêt : Boardwalk à l’Éco-Centre Irving, la dune de Bouctouche
  • Deuxième arrêt : Phare de l’Île-aux-foins
  • Arrêt 3 : Aquarium et Centre marin du Nouveau-Brunswick
  • Arrêt 4 : Île Miscou
  • Arrivée : Camping La Vague de l’Île Miscou
  • Kilométrage : 358 km

En quittant le camping, nous étions à quelques minutes du quai de bois de l’Éco-Centre Irving de la dune de Bouctouche. Nous avons pris le temps de nous rendre jusqu’au bout et ensuite revenir sur la plage. C’est un magnifique endroit qui se marche en peu de temps. Nous avons dîné à l’Île-aux-foins, juste à côté du phare peinturé aux couleurs de l’Acadie. Par hasard, on s’est arrêté à l’aquarium et centre marin, situé à Shippagan. Le tour a duré environ 2 heures et les expositions étaient bien intéressantes et éducatives.

Île Miscou : un coup de cœur

Notre prochaine destination fut un de nos coups de cœur du voyage : l’île Miscou. Nous avons commencé par une visite au phare, tout au bout complètement. Ensuite, on a arrêté à la plage et on a trouvé de petits trésors laissés par la mer. Pour le souper, on avait entendu de bons commentaires sur l’assiette gourmande de la terrasse à Steve. L’endroit était très surprenant. Des tables de pique-nique extérieures avec des bacs de sable en dessous sont situées directement au bord de la marina du coin. Tout au long du souper, on voyait donc de nombreux bateaux de pêcheurs partir pour la soirée. L’assiette était aussi tout simplement délicieuse.  

Nous avons dormi au camping de la Vague, situé tout près de là, et on a également adoré l’endroit. Les propriétaires étaient présents et sympathiques. Les emplacements étaient bien et intimes, en pleine nature. On serait bien restés une ou deux journées de plus. 


Jour 13 – 22 août 2019

  • Départ : Camping La Vague de l’Île Miscou
  • Arrêt 1 : Caraquet et le Carrefour de la mer
  • Arrêt 2 : Plage de Grande-Anse
  • Arrivée : Camping New Richmond (Québec)
  • Kilométrage : 358 km

Notre premier arrêt, en quittant l’île, fut le Carrefour de la mer de Caraquet. On a acheté un peu de poisson pour plus tard et on s’est dirigé vers le magnifique village de l’Anse-Bleue pour y observer le bord de l’eau et les belles petites maisons colorées. Nous sommes arrêtées à la plage de Grande-Anse en nous disant qu’on y serait seulement pour prendre quelques photos. Finalement, la température était des plus agréables et on a décidé d’y passer l’après-midi en se faisant griller, en se baignant et en explorant les falaises tout autour. 

Bye-bye Nouveau-Brunswick

Ensuite, on a quitté le Nouveau-Brunswick pour traverser au Québec. Il nous restait 2-3 jours de voyage, et c’est pourquoi on a pris le sens contraire de Montréal. Notre but : randonner au parc national de la Gaspésie avant le grand retour. Nous avons fait un courte pause à Carleton-sur-Mer avant de réaliser que le camping sur la pointe de l’île était complet depuis plusieurs mois. C’est donc à New Richmond que nous avons passé la nuit. 


Jour 14 – 23 août 2019

  • Départ : Camping New Richmond (Québec)
  • Arrêt 1 : Randonnée au parc national de la Gaspésie
  • Arrêt 2 : Sea Shack
  • Arrivée : Wal-Mart de Rivière-du-Loup
  • Kilométrage : 527 km

Cette journée-là, on a commencé la route entre New Richmond et le parc national assez tôt. On ne voulait pas arriver trop tard. Lors de précédent passage en Gaspésie, j’avais effectué la longue boucle du mont Albert et j’étais complètement tombé en amour avec cet endroit. Cette fois-ci, nous avons décidé de marcher le long du sentier Ernest-Laforce. Le temps était gris, mais nous avons eu une expérience incroyable ! Je vous laisse découvrir ce magnifique sentier dans notre article

Cliquez sur ce lien pour le détail complet de notre randonnée sur le sentier Ernest-Laforce, au parc national de la Gaspésie.

Auberge festive le Sea Shack

Ensuite, nous avons fait un arrêt à l’auberge festive du Sea Shack pour que j’explore cette place dont j’avais entendu parler à de nombreuses reprises. Nous n’étions qu’en après-midi, mais l’ambiance de fête était déjà présente et on a bien aimé s’y reposer le temps d’une bière. Nous avons ensuite pris la route pour nous avancer le plus possible dans notre retour, en n’oubliant pas de faire un saut à Sainte-Flavie et à Pointe-au-Père pour y observer le coucher de soleil. Le Wal-Mart de Rivière-du-Loup a été notre stop pour la nuit, avec au-dessus de 50 de nos amis caravaniers. 


Jour 15 – 24 août 2019

  • Départ : Wal-Mart de Rivière-du-Loup
  • Arrivée : Maison !
  • Kilométrage : 430 km

Et voilà. C’est ainsi que c’est donc terminé notre magnifique voyage. Nous sommes revenues à la maison, la tête pleine de beaux souvenirs et de paysages extraordinaires. La Nouvelle-Écosse est une merveilleuse province qu’on vous recommande fortement. 

Pour lire la première partie de notre récit de voyage en Nouvelle-Écosse, cliquez ici. Nous avons également écrit un article pour Espaces « 5 randonnées incontournables sur l’Île du Cap-Breton » qui résume bien notre séjour.
N’hésitez-pas à communiquer avec moi si vous avez des questions pour organiser votre voyage.

error: Content is protected !!