Récit de voyage – Nouvelle-Écosse 2019 – Partie 1

with Pas de commentaire

Cette année, pour notre voyage d’été, on souhaitait plus que tout combiner road trip, montagnes et plages. La décision n’a pas été très difficile à prendre : on allait se diriger vers la Nouvelle-Écosse. L’île du Cap-Breton nous en a mis plein la vue et nous en avons même profité pour faire quelques arrêts au Nouveau-Brunswick et en Gaspésie. Je vous laisse donc découvrir cette belle province à travers nos aventures. 


Jour 1 – 10 août 2019

  • Départ : Rive-sud de Montréal (Québec)
  • Arrêt 1 : Halte routière de La Pocatière
  • Arrêt 2 : Parc provincial de la République à Edmundston (Nouveau-Brunswick)
  • Arrivée : Wal-Mart de Fredericton
  • Kilométrage : 841 km

En voiture, c’est l’heure d’y aller ! Après avoir tout ramassé, on se dirige tranquillement vers notre premier point d’intérêt : le parc provincial Hopewell Rocks. Évidemment, on ne se rendra pas en une seule journée vu qu’on est parti un peu plus tard pour se permettre de commencer le road trip en force. Notre premier arrêt cette journée-là se trouve à la Halte routière de La Pocatière. C’est un magnifique endroit sur le bord du fleuve avec quelques tables et une piste cyclable. Les vacances se font enfin sentir ! 

Nouveau-Brunswick

Ensuite, on roule loooongtemps. On traverse la frontière du Québec et du Nouveau-Brunswick et éventuellement, on se rend compte qu’on a gagné une heure. Pour souper, on s’arrête au Parc provincial de la République pour manger. Il y a un camping sur place, avec une belle piscine, mais on décide de continuer notre chemin jusqu’à Fredericton. C’est dans le stationnement du Wal-Mart qu’on s’installe pour la nuit.


Jour 2 – 11 août 2019

  • Départ : Wal-Mart de Fredericton
  • Arrêt 1 : Village de Alma
  • Arrêt 2 : Parc provincial Hopewell Rocks
  • Arrivée : Camping Point Wolfe – Parcs Canada
  • Kilométrage : 305 km

Pour cette deuxième journée, on se remet vite en route après avoir ramassé un café. Après 2 heures, on atteint finalement notre premier attrait du voyage, qui est le petit village d’Alma. On laisse la voiture à la halte et on va se promener à travers les boutiques, les poissonneries et sur le bord de la mer, où la marée est présentement basse.

Le temps s’assombrit un peu, mais on se dirige tout de même vers le parc provincial Hopewell Rocks qui se trouve à 45 min de là. Nous sommes en fin de journée, mais il y a beaucoup de gens sur place. Après avoir payé les frais d’entrée de 10 $ par personne, on se dirige vers le sentier en forêt qui nous mènera directement à l’attrait principal. Sur les lieux, une énorme pancarte nous indique s’il est possible ou non de descendre sur le fond marin, selon les marées. 

Balade sur le fond marin

Nous sommes arrivés au bon moment et on s’est promené environ 2 heures sur le trajet qui traverse et permet d’admirer ces grands « pots de fleurs » connus à travers le monde. Nous avons attrapé un guide francophone en chemin et nous avons appris beaucoup de choses en le suivant. La baie de Fundy est un des endroits où l’on peut observer parmi les marées les plus hautes du monde. C’est l’érosion qui a formé la silhouette unique de tous ces géants. Quelques heures plus tôt, l’eau était tellement haute que c’est plutôt des excursions de kayak qui sont organisées. En revenant au bâtiment principal, une exposition vous explique les détails sur ce phénomène, et quelques autres sentiers donnent de beaux points de vue sur les alentours.  

En fin de journée, nous sommes retournés sur nos pas, pour dormir au camping Point Wolfe du parc national de la Baie de Fundy. 


Jour 3 – 12 août 2019

  • Départ : Camping Point Wolfe – Parcs Canada
  • Arrêt 1 : Centre d’informations de la Nouvelle-Écosse
  • Arrêt 2 : Village de Lunenburg et Blue Rocks
  • Arrivée : Wal-Mart de Bridgewater
  • Kilométrage : 475 km

Lors de notre départ du camping, nous sommes arrêtés à quelques endroits panoramiques à travers le parc. Après 2 heures de route, nous avons rejoint le centre d’informations principal qui nous a accueillis en Nouvelle-Écosse. Ensuite, quelque temps plus tard, nous avons rejoint le village de Lunenburg. On s’est d’abord dirigé de l’autre côté de la baie, pour avoir une belle vue d’ensemble. Par après, on a laissé la voiture au stationnement du quai et on s’est promené pendant un bon moment à travers les rues principales. Les petites boutiques colorées étaient toutes très chaleureuses et nous avons également fait un saut à la distillerie Ironworks. On s’est finalement laissé tenté par un souper de fruits de mer au restaurant du quai. 

Juste à temps pour le coucher de soleil, nous nous sommes dirigées vers Blue Rocks, un petit village de pêcheur. Le décor était féérique et un phoque s’est même approché pour nous saluer. Pour terminer la journée, on s’est retrouvé au Wal-Mart de Bridgewater, pour y passer la nuit. Que de belles choses à voir pour notre première fois en Nouvelle-Écosse ! 


Jour 4 – 13 août 2019

  • Départ : Wal-Mart de Bridgewater
  • Arrêt 1 : Phare de Peggy’s Cove
  • Arrêt 2 : Ville d’Halifax (Capitale de la Nouvelle-Écosse)
  • Arrivée : Wal-Mart de Dartmouth
  • Kilométrage : 216 km

Un autre réveil dans un stationnement de Wal-Mart nous a fait réaliser que l’on dort toujours bien et que l’on se sent en sécurité avec nos amis caravaniers. Nous sommes arrivés à Peggy’s Cove vers 10 h 30 ce matin-là et malgré le temps gris, beaucoup de gens étaient sur place. Nous nous sommes arrêtées au centre d’information, afin de traverser le petit village de boutiques et de cafés, à pied. L’endroit est vraiment très touristique, mais vaut tout de même le détour. Les caps rocheux sont nombreux et on peut se promener plus loin pour observer non seulement le phare, mais également les beaux paysages qui l’entourent. 

Halifax

Ensuite, nous nous sommes dirigées vers Halifax, la capitale de la Nouvelle-Écosse, qui se trouve à environ une heure de route. Notre première pause dans la grande ville : le Musée canadien de l’immigration du Quai 21. Puisque j’ai un membre de ma famille qui est arrivé de l’Europe, il y a plus de 50 ans, j’étais très curieuse d’en savoir plus et je n’ai pas été déçue. Les différentes expositions étaient très intéressantes. 

Après notre visite, nous nous retrouvions tout juste au début du quai de bois qui longe la marina et le centre-ville d’Halifax. Nos principaux arrêts furent : le Garrison Brewing Company, les hamacs et la terrasse du Stubborn Goat Gastropub, pour y manger une délicieuse poutine au homard. On a bien apprécié notre visite, mais on était surtout impatientes de se retrouver dans la nature. Pour terminer la journée, on s’est dirigé sur l’autre rive, du côté de Dartmouth pour dormir au Wal-Mart, encore une fois. 


Jour 5 – 14 août 2019

  • Départ : Wal-Mart de Darmouth
  • Arrêt 1 : Plage de Lawrencetown
  • Arrivée : Camping de Murphy’s Cove
  • Kilométrage : 115 km

Après notre réveil, on a fait un petit arrêt au bord de l’eau de Darmouth, avant de se diriger très vite vers la plage de Lawrencetown où nous avions un rendez-vous. En effet, nous avions réservé une leçon d’une heure pour notre tout premier cours de surf avec la East Coast Surf School. Puisque nous étions trop tôt, nous avons profité de ce temps pour nous promener sur la plage et pour dîner. 

East Coast Surf School

Ensuite, nous avons rencontré notre instructeur et nous avons vite enfilé nos wetsuits. Pendant quelques minutes, il nous a expliqué les techniques de bases, ainsi que les différentes règles de sécurité. Sans plus attendre, on s’est dirigé vers la mer, où l’on essayait de mettre en œuvre les quelques trucs que nous avions appris. On a certainement plus ri et eu du plaisir que nous avons attrapé les vagues, mais c’était un petit moment parfait. Après l’heure, notre instructeur nous a laissés à nous-mêmes et malgré le fait que nous n’avons pas réussi à nous lever sur notre planche, on a adoré l’expérience ! Au final, on s’est dirigé vers le camping de Murphy’s Cove pour bien dormir, après une belle et grosse journée remplie. 


Jour 6 – 15 août 2019

  • Départ : Camping de Murphy’s Cove
  • Arrêt 1 : Big Spruce Brewery (Île du Cap-Breton, Nouvelle-Écosse)
  • Arrêt 2 : Village de Baddeck
  • Arrivée : Camping de la plage d’Ingonish – Parcs Canada
  • Kilométrage : 424 km

Le jour de notre arrivée sur l’île du Cap-Breton est enfin venu ! La route a été longue entre le camping et notre première pause, mais nous sommes contentes d’être finalement sur place. Nous avons pris le temps de faire du lavage et une épicerie en chemin, c’est pourquoi un stop à la microbrasserie Big Spruce en fin de journée tombe parfaitement. Ensuite, on se dirige vers Baddeck, vu que nous effectuerons la Cabot Trail dans le sens antihoraire. Malheureusement pour nous, on ne trouve pas grand-chose à faire dans ce petit village puisqu’il est tard. On s’enligne donc immédiatement vers Ingonish, où on passera la nuit. En route, on croise les premiers paysages spectaculaires de l’île du Cap-Breton et nous avons bien hâte d’en découvrir plus le lendemain. À suivre ! 

Pour lire la deuxième partie de notre récit de voyage en Nouvelle-Écosse, cliquez ici. Nous avons également écrit un article pour Espaces « Road trip actif : 5 arrêts incontournables dans les Maritimes » qui résume bien notre séjour.
N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions pour organiser votre parcours.

error: Content is protected !!