Anse de Sable

with Pas de commentaire
6 septembre 2020

Anse de Sable à Baie-des-Rochers
Région touristique de Charlevoix (Québec, Canada)

  • Région : Charlevoix, Québec
  • Début du sentier : GPS 
  • Sentier : Sentier de la chute à ma Grand-Mère + l’Anse de Sable
  • Longueur : 6,75 km
  • Temps : 3 heures
  • Altitude : 86 m
  • Dénivelé : + 320 m
  • Chiens : Autorisés en laisse
  • Frais : Aucun

* À noter que ces informations sont fournies par ma montre GPS et peuvent ne pas être à jour ou exactes. Référez-vous au site web officiel pour les informations à jour.

Anse de Sable : difficulté

Départ pluvieux

Lors de notre séjour actif et gourmand autour de Tadoussac, on s’est arrêtées à Baie-des-Rochers pour une petite randonnée. Le sentier s’est avéré plus difficile que prévu, mais les paysages étaient à couper le souffle. Nous nous sommes d’abord rendues au bout du chemin, jusqu’au quai. La marée basse dans l’anse et nous avons attendu que la pluie se calme avant de partir. Entre temps, on a remonté un peu la route pour se diriger vers le début de la piste. 

Chute à ma grand-mère

C’est curieux comme nom de sentier, mais c’est bien par là qu’on commence le parcours. Nos premiers pas nous font perdre de l’altitude, pour ensuite en gagner abruptement. Plus tard, on descend un long escalier, avant de mieux entamer l’ascension, pour finalement jouer au yo-yo comme cela pendant un bon moment. Le premier point de vue nous laisse sans mots, pendant que la marée monte tranquillement. 

L’ Anse de Sable

Après avoir croisé un abri, on commence la descente vers la plage. Celle-ci reste cachée jusqu’à la toute dernière minute. C’est une belle surprise qui nous attend au bout ! Les gens en profitent d’ailleurs pour apporter leur équipement de camping en backpacking pour y passer la nuit. On se promène quelques instants sur le sable avant de revenir sur nos pas.

Quelques centaines de mètres plus loin, lors du retour, on emprunte un sentier alternatif. On ne sait pas trop à quoi s’attendre, si l’on sauve des pas ou non, puisque les pistes ne sont que très peu balisées. On dégringole alors le chemin de façon très abrupte pour se retrouver près d’un autre abri. Le paysage est incroyable. L’eau turquoise rend le panorama encore plus majestueux et tout au fond, on peut voir le quai qui marque notre point de départ. 

Malheureusement, on doit tout de même regagner les quelques mètres d’altitude perdus lors de ce détour, pour se retrouver à l’abri où nous étions avant de descendre vers la plage, quelques instants plus tôt. Le raccourci n’en était donc pas vraiment un, mais il valait certainement le détour. En chemin, nous sommes arrêtées à un 3e refuge que nous avions manqué à l’aller. Quel bel endroit ! On le recommande fortement. 

error: Content is protected !!