Stanley Glacier

with Pas de commentaire
14 septembre 2017

Stanley Glacier
Parc national Kootenay (Colombie-Britannique, Canada)
  • Région : Colombie-Britannique
  • Début du sentier : GPS 
  • Sentier : Stanley Glacier + hors-piste
  • Longueur : 13,85 km aller-retour
  • Temps : 5 heures
  • Altitude : 2153 m (7063 pi)
  • Dénivelé : 744 m
  • Chiens : Autorisés
  • Frais : Aucun

Stanley Glacier : Difficulté

* À noter que ces informations sont fournies par ma montre GPS et peuvent ne pas être à jour ou exactes. Référez-vous au site web officiel pour les informations à jour.

Je dois avouer qu’à la fin de notre voyage, nous étions assez fatigués. Nous souhaitions tout de même effectuer une dernière randonnée dans l’Ouest canadien, avant notre retour au Québec. Nous nous sommes donc dirigés vers le parc national Kootenay, en Colombie-Britannique. Le stationnement pour le départ du sentier se trouve quelques minutes seulement après avoir franchi la limite. Le temps était assez gris et couvert, mais nous avons tout de même commencé notre ascension vers le glacier Stanley.

Le sentier officiel

La première partie du sentier sillonne la forêt en regénération. On prend donc un peu d’altitude pendant ces deux kilomètres. Ensuite, on progresse sur un sol plat en se dirigeant droit vers les montagnes. Le chemin officiel se termine à 4,6 km de distance du départ. À cet endroit, un panneau nous indique que la suite du sentier n’est pas balisée et que de s’y aventurer est à nos risques et périls. Nous avons donc continué, comme plusieurs randonneurs d’ailleurs.

Hors-piste

Les grottes qu’on pouvait apercevoir au loin sur notre droite étaient très intrigantes. Nous avons donc décidé de nous diriger vers elles. La montée sur les éboulis de roche, laissée par les falaises, était beaucoup plus difficile que sur le sentier officiel. Une fois sur place, nous étions impressionnés par l’immensité de ces grottes. Après les avoir explorés, nous avons voulu continuer notre chemin pour nous approcher du glacier.

Toutefois, nous avons fait la rencontre de petites bêtes qui ne semblaient pas heureuses qu’on les dérangent dans leur habitat. J’ai eu peur et j’ai décidé de retourner sur mes pas. Plus tard, je me suis rendu compte qu’on avait seulement croisé des marmottes des Rocheuses… Eh oui  ! Nous avons donc rejoint le sentier adjacent pour nous essayer de l’autre côté. Dû aux conditions et à la fatigue, nous n’avons finalement pas touché au glacier. Nous avons tout de même été témoins de magnifiques paysages. Nous sommes retournés sur nos pas pour revenir au stationnement.

error: Content is protected !!