Montagne Noire

with Pas de commentaire
1er septembre 2019

Montagne Noire
Région touristique de Lanaudière (Québec, Canada)
  • Région : Lanaudière, Québec
  • Début du sentier : GPS
  • Sentier : Mésangeai, Montagne noire et Inter-centre
  • Longueur : 13 km
  • Temps : 5 heures
  • Altitude : 902 m
  • Dénivelé : 680 m
  • Chiens : Autorisés en laisse
  • Frais : Aucun
  • Carte des sentiers

Montagne Noire : Difficulté

* À noter que ces informations sont fournies par ma montre GPS et peuvent ne pas être à jour ou exactes. Référez-vous au site web officiel pour les informations à jour.

Le 1er septembre était une belle journée pour se promener dans la région de Lanaudière. La température était confortable et le soleil brillait. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seules à avoir eu l’idée d’aller grimper les sentiers de la Montagne Noire. 

Le Mésangeai

Dès nos premiers pas, nous nous sommes dirigées avec les pancartes vers le refuge Le Mésangeai. Nous n’avons pas pris un chemin direct vers le sommet, car on voulait y faire une boucle. Cette section était assez sauvage, peu achalandée et plus abrupte qu’on le pensait. Nous sommes arrivées à la petite cabane après 4,3 km et environ 1 h 30 min de marche. L’endroit était impressionnant et le refuge tout à fait accueillant. Je me serais facilement vu y rester pour une ou deux nuits, à explorer les alentours. Il est d’ailleurs possible de le réserver auprès du Club de plein air de Saint-Donat. Après avoir mangé un peu, nous sommes reparties, cette fois-ci, vers la cime de la Montagne. 

La tour au sommet

Cette deuxième section est beaucoup plus facile et longe un beau lac avant d’arriver à la tour d’observation qui marque le sommet de la Montagne Noire. C’est à 900 m d’altitude que l’on découvre l’incroyable panorama à 360 °. Cette journée-là, le temps était tellement clair que l’on pouvait même deviner la silhouette des gratte-ciel de Montréal au loin. Le plus beau restait tout de même dans toute la nature qui nous entourait. Ensuite, nous nous sommes dirigées vers le site historique du Liberator Harry, sur le sentier de l’Inter-Centre.

Le site du Liberator Harry

Ça nous a pris un autre 30 minutes pour se rendre sur place. Nous avons commencé par grimper jusqu’au belvédère du Liberator qui permet d’observer la zone en entier. Après, en descendant, plusieurs panneaux d’interprétation nous aident à mieux comprendre la tragédie qui a eu lieu en 1943. Quelques restes d’avion, ainsi qu’un cimetière pour commémorer la mort des soldats se trouvent également sur place. Après ce petit arrêt, nous sommes reparties vers notre point de départ initial par le sentier Inter-Centre et nous avons pris une autre heure et demie pour le rejoindre.

error: Content is protected !!