Récit de voyage – Miami 2020

with Pas de commentaire

Pour notre voyage d’hiver de 2020, on avait envie de quelque chose de différent, plutôt que de se retrouver à Cuba. Pourquoi pas un joyeux mélange entre activités et repos ? Notre choix s’est donc arrêté sur Miami, en Floride. Notre but ? Louer un hôtel bien situé pour se déplacer à pied le plus possible et équipé d’une cuisine afin de réduire les dépenses. Mission accomplie ! Nous avons passé un merveilleux moment pour une première visite en Floride. 


Jour 1 – 22 février 2020

  • Départ : Montréal (Québec, Canada)
  • Points principaux : L’hôtel et la plage.
  • Arrivée : Miami (Floride, USA)

Il est 3 h du matin, c’est l’heure de se lever. Direction aéroport ! Une fois arrivé à Miami en début d’après-midi, on embarque dans le taxi directement vers l’hôtel à Miami Beach. La course s’est avérée très chère. Premier conseil : utilisé l’application Lyft (ou Uber). C’est safe, facile à utiliser, moins dispendieux et très efficace. On dépose les bagages à l’hôtel, pour ensuite aller se promener. En s’arrêtant pour manger, on se rend compte que les restaurants sont aussi extrêmement chers, pour pas grand-chose ! On est donc contentes d’avoir loué une chambre équipée d’une cuisinette. On se dirige vers l’épicerie afin d’acheter le nécessaire, pour ensuite aller s’enregistrer.

Tradewinds Apartment Hotel

Le domaine comprend 5 bâtiments à 2 étages, avec plusieurs suites de différentes grosseurs, toutes équipées d’une cuisinette. On se promène à travers le site par de charmantes petites ruelles. Chanceux, notre appartement donne directement sur la piscine. Nous avons immédiatement étés séduites par l’endroit dû à l’espace et la propreté. Le seul bémol : les accessoires culinaires assez limités. On se débrouille tout de même bien. Sinon, nous sommes très bien situées : plus loin de la frénésie des night-clubs et du bruit, mais assez près pour marcher vers nos points principaux. 

Après cette journée bien remplie et mouvementée, on est allé se promener sur la plage, qui se trouve à 5 minutes à pied de l’hôtel. Miami Beach, tu es bruyante et superficielle, mais tu regorges de petits trésors colorés qu’on a bien hâte de découvrir ! 


Jour 2 – 23 février 2020

  • Points principaux : Les murales de Wynwood, la microbrasserie J. Wakefield brewing et The Salty Donut.

On se réveille cette journée-là avec un but ultime : explorer le quartier de murales Wynwood. Après un bon moment à essayer de comprendre comment s’y rendre en transport en commun, on décide d’utiliser l’application Lyft. Quelques minutes plus tard, on commence notre escapade aux portes de Wynwood Walls, une galerie d’art à ciel ouvert. 

Impressionnées, on continue notre visite à travers le quartier. Nous arrêtons à la microbrasserie J. Wakefield pour prendre une bière avec nos amis les superhéros. Ensuite, on fait la file pour goûter aux délicieux beignes du café The Salty Donut. Notre escapade est tout sauf décevante et l’on est bien heureuses d’avoir eu une si belle température. 

Lors de notre départ, en milieu d’après-midi, les rues sont beaucoup plus occupées. Je vous suggère donc de visiter ce quartier le plus tôt possible. On finit la journée avec un peu de plage, de piscine et une sieste. C’est dur les vacances ! 😉


Jour 3 – 24 février 2020

  • Points principaux : Le parc de South Pointe et le Miami Art Deco District (Ocean Drive).

Aujourd’hui, on profite du trolley gratuit de Miami Beach pour descendre complètement au Sud. On débarque directement au parc de South Pointe, où l’on peut voir les immeubles de Miami Downtown de l’autre côté de la rive. L’eau du canal est particulièrement turquoise. On se promène un peu, jusqu’au South Pointe Park Pier, et l’on cède à la tentation de se baigner dans l’océan. Il fait tellement beau !

Miami Art Deco District

On continue notre chemin pour emprunter Ocean Drive à pied. Rien ne se passe vraiment avant la 5e avenue. C’est à cet endroit qu’on commence notre marathon de photo pour capturer chaque bâtiment qui attire notre œil. On arrête à quelques boutiques et on goûte à notre premier gelato. Cela nous prend au moins une heure pour se rendre au bout (15e avenue). On décide de faire le reste du chemin à pied jusqu’à l’hôtel en se promettant de revenir dans le district à la noirceur pour voir les bâtiments illuminés de leurs néons. 


Jour 4 – 25 février 2020

  • Points principaux : Les magasins de Lincoln Road Mall, les cabines de sauveteurs, les néons de Ocean Drive et le bar PALACE.

On se réveille tôt pour se gâter avec un déjeuner au restaurant. Après un repas plutôt décevant et une facture assez salée, on se rend compte qu’on n’est définitivement pas à Miami pour une expérience culinaire. On se promène ensuite sur Lincoln Road Mall pour visiter quelques boutiques. On profite de la piscine en après-midi et on se dirige finalement vers la plage pour marcher au coucher du soleil et prendre en photo plusieurs des cabines de sauveteurs à partir de la 23e avenue, en descendant. 

Les néons d’Ocean Drive

Nous sommes donc revenues sur l’artère principale de l’Art Deco District, pour y marcher à la noirceur cette fois-ci. L’endroit est complètement changé et les néons volent maintenant la vedette. On s’arrête au bar le PALACE pour prendre un drink et profiter du spectacle où chaque drag-queen interprète une chanson en lip-sync. L’appareil photo bien rempli, on revient à pied, puisqu’en soirée le trolley est toujours bien plein. 


Jour 5 – 26 février 2020

  • Points principaux : Bayside Marketplace, Mojito bar, et Bubba Gump.

C’est le temps de relaxer un peu. On passe l’avant-midi entre la plage et la piscine. On décide finalement de prendre un Lyft jusqu’au Bayside Marketplace dans le downtown de Miami. Le centre commercial à ciel ouvert à un air festif et on se promène parmi les nombreuses boutiques. On s’arrête pour un apéro au Mojito Bar. Ensuite, il commence à pleuvoir et on s’abrite au restaurant Bubba Gump pour se gâter avec des entrées de calmars et de Mac & cheese aux crevettes. L’endroit créé suite au film de Forest Gump est amusant et on y passe un bon moment. 

On revient à Miami Beach en passant devant l’énorme American Airlines Arena et c’est là qu’on se dit qu’on aurait dû se réserver des billets pour un match des Miami Heat. 


Jour 6 – 27 février 2020

  • Points principaux : ARTECHOUSE Miami, Happy Place Donuts et coucher de soleil sur Lincoln Avenue.

On gardait la visite du ARTCHOUSE pour une journée pluvieuse. Heureusement pour nous, nous avons eu seulement une soirée de mauvais temps jusqu’à maintenant. On arrive sur place à l’ouverture et on se retrouve presque seules dans la bâtisse pour admirer les quelques œuvres digitales. Notre coup de cœur : l’énorme salle immersive avec coussins. On passe environ une heure avant de revenir à la clarté. On fait un stop au Happy Place Donuts pour ramasser des provisions et on profite du bel après-midi. 

1111, Lincoln av.

Vu la situation géographique de Miami, les couchers de soleil ne se retrouvent jamais sur la plage, mais bien à l’arrière des nombreux bâtiments de la ville. Avant de partir en voyage, j’ai trouvé un blogue où on nous suggérait de se diriger à cette adresse pour voir le plus beau couché de soleil de Miami Beach. Nous avons donc suivi ce conseil et nous ne l’avons pas regretté ! Quelle magnifique vue ! Il suffit de se rendre à la base du stationnement intérieur et de prendre l’ascenseur jusqu’au 7e étage. Une fois le soleil caché, nous avons pris un vélo City Bike (même concept que les BIXI) pour revenir à l’hôtel, en empruntant la piste cyclable qui longe la plage. 


Jour 7 – 28 février 2020

  • Points principaux : La plage, les bagages et les drinks sur un toit de Miami Beach.

C’est la dernière journée ! On profite de la mer et de la piscine le plus possible, avant de revenir dans le froid du Québec. On prépare ensuite nos bagages puisque notre vol part très tôt le lendemain matin. Finalement, on se dit que ça serait bien de trouver un bar sur un toit de Miami Beach. On regarde sur Google et on tombe sur un lien, pas trop loin de l’hôtel. On se dirige donc vers l’endroit, qui est un peu caché et mal indiqué. En grimpant au dernier étage, on se rend compte qu’on n’est pas du tout à un bar d’hôtel, mais plutôt vers la terrasse d’un lieu appelé Escape Room Miami. 

Dominos et drinks à Miami Beach

Quel endroit bizarre ! Des décorations sont installées un peu partout selon les thèmes des différentes pièces d’escape. Bref, on demande si on peut tout simplement prendre un verre sur la terrasse et on nous encourage à le faire. Seules, on en profite pour jouer aux dominos et on déguste notre meilleur (et moins cher) drink du voyage. Comme quoi le hasard fait bien les choses parfois. 

N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions pour organiser votre voyage.

error: Content is protected !!