La Chute du Diable

with Pas de commentaire
12 octobre 2018

La chute du Diable au Parc récréoforestier de Saint-Mathieu-du-Lac
Région touristique de la Mauricie (Québec, Canada)

* À noter que ces informations sont fournies par ma montre GPS et peuvent ne pas être à jour ou exactes. Référez-vous au site web officiel pour les informations à jour.

Pendant cette longue fin de semaine, Cynthia et moi avions décidé d’aller faire un petit tour en Mauricie. Nous avons loué une chaleureuse yourte sur Airbnb et malgré la pluie du vendredi et du samedi, nous avons réussi à bien nous occuper. Lorsque dimanche est arrivé, on avait déjà en tête d’aller randonner le long du sentier les Falaises au Parc national de la Mauricie. Sachant que c’était une courte randonnée de 2 ou 3 heures, on a tranquillement ramassé nos choses sans trop se presser. Une fois rendus sur place, nous avons réalisé que celui-ci était fermé jusqu’à nouvel ordre. N’ayant pas de plan B, on a décidé de s’arrêter au Parc récréoforestier de Saint-Mathieu-du-Lac, afin de voir les possibilités.

Le sentier

La piste de la Chute du Diable semblait être un bon choix, malgré sa longueur. Nous n’avions tout de même pas prévu que ça nous prendrait 4 heures et nous sommes donc parties assez tard (autour de 12 h ou 12 h 30). Le sentier était accidenté et assez boueux. On retrouvait même quelques sections de neiges à plusieurs endroits. Nous avons passé quelques beaux spots sans plus. Rendus au point M sur la carte, nous commencions à être fatigués et à nous demander si l’on allait croiser un point d’intérêt quelconque.

La dernière section était très abrupte et descendait vers la chute. On s’est dirigé à l’abri après avoir traversé un petit pont et malgré le fait que les environs étaient très beaux, on cherchait tout de même une chute ou quelque chose. Nos recherches furent sans succès. Nous étions donc plutôt déçues d’avoir fait tout ce chemin pour n’arriver à rien. Nous sommes alors revenues sur nos pas, tout au long de la piste à la place de compléter la boucle, car le soleil commençait à se coucher et l’on trouvait que le sentier semblait plus long de l’autre côté.

Le retour

Au retour, on était bien contente d’arriver tout juste avant la noirceur. En étudiant bien la carte, on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas de points de vue d’indiquer sur notre chemin. Donc, c’était seulement nous qui n’étions pas bien préparées vu nos changements de plan de dernière minute. Si c’était à recommencer, on aurait probablement emprunté le chemin orange d’interprétation, avec un petit arrêt au belvédère du sentier de connexion.

La yourte

error: Content is protected !!